Je pense que vous connaissez tous la situation actuelle entre Apple et le FBI : c’est pas le bonheur… Heureusement que Tim Cook est là pour prendre le rôle du grand protecteur vis à vis de ses clients contre les pressions du gouvernement américain et du FBI. Que les sociétés suivent ou non ce mouvement, là n’est pas le sujet de mon article car de plus je ne comptais pas vous parler de tout ça ici. Ce qui m’a fait changé d’avis c’est quand (on commence à avoir l’habitude) la situation ne s’est pas encore dénouée que la politique française s’en mêle et propose un amendement sans être en connaissance de l’issue de la situation niveau US. Ça a le don de m’épuiser profondément. Si en plus on rajoute le fait que ces députés s’attaquent à la vie privée des français et à une marque de mes marques de prédilection [Apple] en voulant faire interdire ses produits sur le territoire si elle refuse de coopérer — impliquant ainsi la fin du chiffrement et donc un grosse partie du droit à la vie privée de tous les français — rien ne va plus !

Je ne suis strictement pas un professionnel du sujet « chiffrement VS terrorisme » et c’est pourquoi, à l’inverse de certains de nos chers députés, je refuse de m’exprimer trop longuement dessus. C’est pourquoi je vais uniquement donner mon avis, avis qui n’engage que moi (vous reconnaitrez ici la mention présente dans 85% des bios sur Twitter). Il a bon dos le chiffrement ! Oui, on lui met tout dessus, les attentats de Paris, le cas de San Bernardino et bien d’autres…. Je refuse de croire que l’abandon du chiffrement pour tous soit la seule solution pour lutter contre le terrorisme. Quand bien même le gouvernement interdise le chiffrement par défaut et force les marques à coopérer et à leur fournir les données brutes des appareils : les terroristes un minimum soucieux se tourneront vers des services de messagerie cryptés ou tout autre moyen indéchiffrable tiers qui ne coopérerait pas. Et là, à moins que le gouvernement Internet en France, je ne vois plus comment il pourrait faire face.

J’ai beaucoup ri (haha!). Oui j’ai beaucoup ris la première fois que j’ai lu les faits. Par contre, ça ne m’amuse plus trop. Un certain député Yann Galut a proposé un amendement d’un million d’euros contre les entreprises qui ne fourniraient pas le moyen d’accéder au contenu chiffré d’un téléphone verrouillé. C’est d’une bêtise in-mesurable que je ne saurais argumenter sans y ajouter d’interjection vulgaires (car oui, il ne faut pas abuser en ce moment sur la liberté d’expression, c’est quand ça arrange…). Bref, c’est donc à la course à la connerie (désolé) qu’un deuxième illuminé propose la surenchère du premier projet d’amendement, Éric Ciotti, avec non pas un, mais deux (2) millions d’euros d’amende… avec une petite condition bonus : l’interdiction de l’iPhone sur le territoire français. Allez-y, rigolez ! Ça fait du bien ! Stop. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête des politiques, vraiment. À quel moment les députés pensent pouvoir faire interdire les produits d’une multinationale comme Apple, qui, mine de rien rapportes quelques sous au gouvernement ?

Néanmoins, en opposition avec mes propres convictions, j’ai un avis un peu plus poussé sur le sujet du chiffrement. Je ne suis du tout contre le fait que la marque en possession de clés de chiffrement nécessaires à une affaire de police/justice les donne pour permettre d’élucider le cas lié à l’appareil. Mais dans le cas présent d’Apple, le gouvernement fait pression pour obtenir quelque chose qu’Apple n’a pas ! Apple n’est pas en possession des clés de chiffrement et c’est ce qui pose problème aux gouvernements (même si personnellement, je trouve ça admirable). C’est pourquoi les États-Unis demandent de créer une version d’iOS avec une porte dérobée autant utilisable par le FBI/CIA & Co. que les hackers et toutes les autres personnes mal intentionnées qu’une telle faille inviterait.

Je ne peux donc que soutenir Apple et les autres entreprises à se mettre du côté de leurs clients pour soutenir l’un des droits les plus fondamentaux à mes yeux et qu’admirer la prise de position d’Apple face à toutes ces pressions gouvernementales. Ils ont <strike>les couilles</strike> le courage d’affronter un gouvernement entier pour protéger ses clients et je vous encourage d’ailleurs à lire la lettre ouverte d’Apple à ce sujet. Pour finir sur quelque chose de plus doux, cette histoire m’aura tellement fait rire (ou pleurer?) que je me suis retrouvé sans souffle pendant quelques instants mais on m’a remplacé, c’est bon… vous le sentez le vent depuis 3 jours les sudistes ?!


Julien.

Julien

Auteur Julien

Independent blogger and sometimes developer — in love with tech, photo and design. Inspired by nature.

Plus d'articles de Julien



Laisser un commentaire



Merci d'utiliser les commentaires pour ajouter quelque chose à ce que j'ai dit, partager votre expérience, me demander plus d'informations... En revanche, les commentaires considérés comme SPAM ou comportant des arguments inopérants seront écartés du débat — supprimés.