ello
Si vous êtes déjà au courant de l’actualité, vous savez sûrement qu’un réseau social est en train de se faire remarquer. Il s’agit bien évidemment de « Ello ». Hello mais sans le « h ». C’est simple. Et c’est un des arguments avancés par le service. Mais, la particularité de ce réseau, hormis le fait d’être magnifique (selon eux), simple (je suis d’accord !) et sans pub… Comment ? Vous avez dit sans pub ? Eh oui. Voilà donc le point le plus important de ello.co : sans aucune pub ! Un argument de taille qui ne cesse d’intriguer, la presse en premier. Il faut que pour l’instant, l’entrée se fasse seulement par invitation. Pour le comble, de nombreuses personnes se sont fait inviter par le réseau au F si connu ; je veux bien évidemment parler de Facebook.


Facebook, le marchand

Facebook, on pourra dire ce qu’n veut, c’est le réseau social le plus utilisé au monde ; et ça, c’est incontestable. Autre point : tout le monde y est. Certes, mais certaines personnes y résistent encore trouvant cela trop commercial. Et c’est à ce point là que je veux arriver. Facebook, le marchand, car sa principale source de revenus étant la publicité, ce qui est jusque là compréhensible ; mais aussi vous. Moi ? Oui vous. Vous êtes le produit que Facebook vend à de grandes agences pour créer de la publicité par exemple. Saviez-vous que toutes les photos que vous postez sur le réseau au F peuvent légalement être vendues et réutilisées sans votre accord et mention par un publicitaire ? Par exemple, vous pourriez vous retrouver en maillot de bain sur tous les murs de Paris, promouvant une marque de crème solaire, hallucinant ! Bref, je ne suis pas là pour vous parler de lui mais bien de la chose qui va bouleverser tout ça : Ello.


Ello, le bien vaillant

Elo se veut donc être le réseau social qui respecte votre vie privée et dont son but n’est pas de se faire de l’argent. Et là dessus, on peut les croire. Comme mentionnée dans l’introduction, la presse a beaucoup parlé de Ello et dit aussi beaucoup. Entre autres qu’Ello sera forcé un jour où l’autre d’admettre de la pub sur son réseau. C’est alors que le 23 octobre, jour où je vous écris ces lignes, Ello s’est transformé en PBC (public Benefit Corporation). Et c’est là que nous pouvons les croire sur parole.


PBC, késaco?

PBC ou Public Benefit Corporation peut se traduire en français par Entreprise à Bénéfices Publics. C’est un nouveau genre d’entreprise à profit aux États unis qui existe pour produire des bénéfices à la société et non pas juste pour ses investitures. (depuis un mail traduit d’Ello). Ello s’engage donc à premièrement ne jamais se faire de l’argent par le biais de publicités, ainsi qu’à ne jamais se faire de l’argent en vendant des données d’utilisateurs. Puis, par prévention, si quelqu’un rachète Ello un jour, il sera dans l’obligation de respecter ces termes. Pour résumer, Ello existe uniquement à votre profit, ils n’afficheront jamais de publicités et ne vendront jamais vos données.


Mais d’où sort cet argent ?

En regardant l’hébergeur de ce site, je me suis aperçu, déjà qu’il y a de nombreux visiteurs, qu’il est valorisé à la hauteur de plus d’un million de dollars et surtout : Il reçoit 1,770 dollar par jour ! Mais comment font-ils ? C’est de la magie ! Il n’y a aucune publicité, ni rien d’autre pour s’enrichir, je ne comprends pas… Ça restera un mystère ; mais des solutions existent bel et bien.


Un désert de noir et de blanc

Alors oui, certes, il n’y a pas vos stars préférées, ni votre voisin ou votre patron. Il y a encore très peu de monde du fait déjà que les inscriptions sont seulement par invitations pour le moment et qu’il est difficile de changer les habitudes de certains. Imaginez couper une personne du monde bleu (FB) et l’amener à utiliser un réseau social, neuf, jeune, design, simple… C’est mission impossible ! Voilà donc pourquoi Ello doit faire des coups de marketing. Et ça ne doit pas être très dur. Il suffit d’évoquer le fait de la photo de vous en bikini et affichée dans tout Paris (expliqué ci-haut). Cela risque d’en toucher plus d’un ! : P

De plus, une chose assez rigolote sur leur site, en bas, vous aurez un paragraphe racontant que votre réseau social est tenu par des publicitaires. Vous avez le choix entre deux choix : Je suis d’accord ou Je ne suis pas d’accord. Si vous êtes d’accord, des boutons de partage du manifesto apparaîtrons, si à l’inverse vous n’êtes pas d’accord, cela vous redirigera vers la politique de confidentialité de Facebook !


Ello, les infos

Ello, c’est un site hébergé chez Amazon Web Serices, classé 908 au classement d’Alexa, valorisé à hauteur de $1,256,530 USD, environ 589,920 visiteurs par jour, et $1,770 USD de revenus par jours. De quoi payer l’hébergement, je crois…


ELLO, j’y suis !

Ça y est, je suis enfin sur Ello ! Retrouvez-moi ici : http://ello.co/juliens_me. Je peux de ce fait vous donner des invitations pour rentrer ! :) Il suffit de cliquer sur le bouton correspondant ci-dessous et de me donner votre adresse mail (obligatoire).


Conclusion

Pour conclure, si Ello ne réussit pas à se faire de la place dans ce monde de géants, cela aura sûrement appris quelque chose aux géants déjà présents et peut être même donné des idées aux autres. Mais on n’en est pas là et je prédis un avenir, incertain, mais présent à Ello !

Edit : Pour 2015, Ello prépare un changement de Design et des évolutions perpétuelles dont une application mobile !

 


Images : © Ello.co

Julien

Auteur Julien

Independent blogger and sometimes developer — in love with tech, photo and design. Inspired by nature.

Plus d'articles de Julien



Laisser un commentaire



Merci d'utiliser les commentaires pour ajouter quelque chose à ce que j'ai dit, partager votre expérience, me demander plus d'informations... En revanche, les commentaires considérés comme SPAM ou comportant des arguments inopérants seront écartés du débat — supprimés.